Comment créer une habitude d’apprentissage indestructible ?>

Comment créer une habitude d’apprentissage indestructible

Cet article est un extrait du chapitre 5 de mon ebook « 5 techniques pour parler une langue en 100 jours »

Dans ce chapitre je vais vous montrer comment créer votre système pour apprendre de façon optimale dans le temps. Sans ne plus avoir à compter sur la motivation.

Je vous ai déjà parlé dans les deux chapitres précédents d’erreurs communes dans l’apprentissage des langues. Ces erreurs font perdre du temps ou abandonner chaque jour des personnes qui aimeraient comme vous apprendre une langue. De toutes ces erreurs, la pire de loin est celle de ne pas être régulier dans l’apprentissage.

J’en sais quelque chose : ces dernières années j’ai arrêté et repris la plupart des langues que j’ai apprises. J’ai avancé, fait de longues pauses (parfois un an !) et j’ai repris. Même quand j’apprenais je m’y mettais juste une ou deux fois par semaine.

Le problème c’est que votre cerveau ne vous pardonne pas le manque de régularité. Votre cerveau retient les informations que vous avez utilisé le plus au fil du temps. Se souvenir de tout serait un gâchis de temps et d’énergie pour cet organe, alors il laisse se défaire les connexions inutiles. C’est pour ça que vous oubliez.

J’ai beaucoup lu sur la mémorisation au cours des dernières années et j’ai appris des choses qui m’ont fait comprendre comment apprendre efficacement.

La mémorisation est centrale dans votre apprentissage. Sans mémorisation efficace tout ce que vous apprenez disparaît. Sans mémorisation efficace vous revenez à la case départ à chaque fois que vous révisez la langue.

Vous devez considérer votre cerveau comme un muscle à faire travailler. Si vous arrêtez de le faire travailler il s’amollit et ne donne plus les résultats que vous désirez. Il faut savoir aussi que la vitesse à laquelle vous allez être capable de vous remémorer quelque chose est directement proportionnelle au nombre de fois que vous l’avez révisé.

Vous devez faire travailler ce muscle le plus régulièrement possible. « Un petit peu tous les jours » vous vous souvenez ? C’est le genre de phrase qu’on entend de la part de ses profs quand on est étudiant. On ne met jamais réellement ça en pratique parce que c’est en fait pas si nécessaire que ça à l’école. On vous demande pas d’apprendre pour le long terme mais d’être prêt pour un contrôle ou un examen.

De toutes les habitudes d’apprentissage que j’ai pu expérimenter et voir autour de moi voici la plus efficace et facile à mettre en oeuvre :

Réviser et apprendre chaque jour, sans faute, même quelques minutes.

Quand je dis chaque jour je dis chaque jour, même le dimanche, même le jour de votre anniversaire, même le jour où vous en avez fait deux fois plus la veille.

Les résultats d’une telle régularité sont incroyables sur la mémorisation. Voici 7 raisons pour lesquelles un apprentissage court mais quotidien est meilleur qu’un gros bachotage de temps en temps :

  • ●  Une fréquence d’apprentissage avec peu d’intervalle favorise la mémorisation : vous n’avez pas le temps d’oublier ce que vous avez appris avant de le revoir.
  • ●  Diviser son apprentissage en courtes sessions permet de toujours avoir le temps pour réviser. Je trouve personnellement plus facile de trouver 10 minutes chaque jour dans son emploi du temps qu’une heure d’un coup dans la semaine.
  •  Plus besoin de se motiver : les sessions sont tellement courtes que ça devient réellement facile de s’y mettre.
  • ●  Vous allez avoir des résultats sans vous en rendre compte. 10 minutes par jour est une routine tellement simple que vous pouvez la garder pendant plusieurs années. Si vous apprenez 5 mots par jour par exemple, vous aurez un vocabulaire intermédiaire au bout d’un an.
  • ●  Une habitude de ce type s’inscrit facilement dans un emploi du temps quotidien : vous pouvez prendre l’habitude de réviser dans les transports, à votre pause de midi ou le soir avant de vous coucher.
  • ●  Au bout d’un moment, un effet d’intérêts composés se fait. Apprendre devient de plus en plus facile, de plus en plus fluide et tout d’un coup tout se met en place. Les personnes qui apprennent des langues adorent ces moments d’épiphanie, ces moments de révélation ou tout devient clair. Avoir une routine solide est un très bon moyen de les manufacturer.
  • ●  Avoir une routine solide et régulière va vous amener à entrer facilement dans un état de transe, un état d’hypnose, de concentration intense lorsque vous allez être dans cette routine. Vous allez apprendre sans y penser. Lorsque je suis dans ma routine d’apprentissage tous les jours je suis dans un état de concentration totale, sans me forcer, seulement par habitude. Les sportifs appellent ça « le flow » … Et c’est du pur bonheur.

Bien sûr, tous les types d’apprentissage ne se prêtent pas à une régularité quotidienne. Regarder des séries, lire un livre ou suivre des cours en classe sont des activités qui nécessitent de plus grands blocs de temps. Pour des activités d’apprentissage que vous ne pouvez pas diviser en quelques minutes par jour, je vous conseille d’en faire des

habitudes hebdomadaires et d’avoir une habitude quotidienne de quelques minutes en complément.
Par exemple, vous pouvez avoir un cours de russe le mardi soir et un autre le vendredi et réviser ce que vous apprenez pendant ces cours là 5 minutes par jour le matin.

 

Téléchargez le guide pour lire la suite et découvrir les étapes pour mettre en place votre routine d’apprentissage

Nouveau challenge : 100 mots pour vivre en chinois, en 30 jours
La différence entre la mauvaise et la bonne immersion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *