Comment maîtriser la phonétique d’une langue dès la première journée ? ?>

Comment maîtriser la phonétique d’une langue dès la première journée ?

Dans cet article je vais vous montrer les hacks que j’ai découvert au fil de mon apprentissage des langues pour prononcer les sons d’une langue correctement dès le premier jour.

Je ne sais pas pourquoi mais beaucoup de personnes pensent que la prononciation correcte d’une langue est juste un plus. Par prononciation correcte je ne veux pas dire prononciation excellente, comme celle d’un natif. Je parle bien là de faire l’effort de rouler les « r » ou d’accentuer correctement les syllabes, ou bien carrément de prendre en compte que même si les lettres s’écrivent comme en français, elles peuvent se prononcer totalement différemment.

Une bonne fois pour toutes : la phonétique est vraiment importante. Une phonétique incorrecte (ce qu’on appelle gentiment un « accent ») pose des difficultés à la compréhension. Si vous ne prononcez pas bien le « h » en anglais, la phrase « I hate dogs » va faire pense à votre interlocuteur que vous avez eu la chance de manger du chien dans votre vie. Ça change le sens.

Pour parler tous les jours avec des gens d’horizons totalement différent et parlant parfois un anglais avec un fort accent, je peux vous dire que la plupart du temps c’est pas sexy. La plupart du temps ça oblige à se forcer pour bien comprendre et parfois, en rajoutant un peu de bruit ambiant ou de fatigue ça devient presque impossible.

Un accent français c’est sexy ? Oui, certainement mais vous aurez beaucoup plus de succès avec une bonne communication, une prononciation claire et compréhensible qu’avec juste un accent sexy. Aussi ne vous en faites pas, un accent ça ne disparaît pas comme ça, ça prend généralement 10 ans à vivre dans un pays pour totalement l’enlever donc il y a de la marge avant de perdre votre sexy french accent.

Cela étant dit, passons au vif du sujet : Comment avoir une prononciation OK dès le premier jour d’apprentissage.

Règle N°1 : Ne faites pas confiance à l’alphabet. Les alphabets (sauf dans les langues avec un alphabet dit « phonétique ») ne décrivent qu’une partie de la prononciation des mots. Prenez le français par exemple. Combien de lettres ne se prononcent pas dans chaque mot ? Combien de combinaisons pour faire exactement le même son ? Pourquoi le « e » de femme se prononce comme un « a » ? L’anglais est aussi tout à fait bordélique dans un autre genre, avec ses diphtongues et ses irrégularités.
Le seul alphabet fiable que vous pouvez utiliser c’est l’alphabet phonétique international (API). Le concept de l’API c’est que chaque caractère représente un son. En visualisant l’API vous pouvez réellement visualiser la phonétique de la langue.
Pas moyen d’avoir l’API pour chaque mot que vous apprenez ? Fiez vous au son. Le son est un meilleur indicateur de la phonétique que l’alphabet. Oui, c’est totalement évident mais c’est bon de le rappeler. Eviter de commencer une langue en utilisant du matériel sans son.

Règle N°2 : Ouvrez la. La phonétique se pratique à l’oral. J’adore les choses évidentes parce qu’on les oublie trop vite. Pour pratiquer la phonétique il faut écouter, répéter, écouter, répéter.

Règle N°3 : Ouvrez vos yeux. Entendre et répéter ne suffit pas toujours. Parfois il faut réellement voir comment un son est produit. Pour ça vous allez devoir regarder et copier la forme que prennes les lèvres d’un natif quand il prononce la langue.

Règle N°4 : Ça se passe dedans et dehors. Une bonne partie des sons sont produits par la position de la langue dans la bouche. Exemple les sons « k » et « d » sont prononcés avec la même position des lèvres. La différence se fait par la position de la langue dans la bouche. Alors comment savoir ce qu’il se passe dans la bouche d’un natif ? Demandez leur. Demandez comment ils placent leur langue dans leur bouche pour former un son. Vous allez voir ça va faire toute la différence. Si vous n’avez pas de locuteur natif sous la main vous pouvez chercher « phonétique (+ la langue que vous apprenez) coupe sagittale » sur internet. Une coupe sagittale est une coupe anatomique qui permet de voir l’intérieur du corps en coupant au milieu.

Règle N°5 : Fiez vous au feedback d’un natif, puis à la bonne position de votre langue et lèvres, puis à ce que vous entendez. L’avis d’un natif est le meilleur feedback, parce qu’ils ont l’oreille parfaite pour reconnaître si le son est bon. À l’opposé, votre propre oreille n’est pas encore habituée à reconnaître les nuances dans les sons et donc vous aurez du mal à savoir si votre prononciation est correcte.
Voilà les 5 règles que j’ai pu identifier au cours de mon apprentissage des langues. Mais surtout : pratiquez !

VLOG#7 : rien à dire, mais je publie 🙂
Faire des phrases longues facilement en 3 étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *