Faire des phrases longues facilement en 3 étapes ?>

Faire des phrases longues facilement en 3 étapes

Dans cet article je vais vous montrer comment créer des phrases utiles avec une structure basique et quelques adverbes, connecteurs et expressions.

 

Je me suis remis au Turc depuis deux semaines, après avoir passé mon mois de Février à essayer de dépoussiérer mon Hongrois.

Ces langues nécessitent un temps précieux et je pense que je vais me consacrer au Turc, ma langue préférée dans les prochaines semaines.
L’objectif est d’arriver à faire une conversation fluide de 15 minutes en parlant de la langue, des pays où j’ai vécu et où je prévois d’aller et parler de mon travail.

 

J’utilise SOLV30 pour pratiquer le vocabulaire que j’apprends et créer de nouvelles cartes et je prends des cours de conversation sur Skype avec un tuteur Azeri, Aslan qui m’a été recommandé par un étudiant d’Italki.
Aslan est un très bon tuteur. Il est attentif, il comprend ce qu’on lui demande et il sait faire quelque chose que beaucoup de tuteurs négligent : Il sait faire répéter beaucoup de fois la même chose. En effet, trop souvent les professeurs et tuteurs considèrent que si l’étudiant répond une fois correctement ça veut dire qu’il maîtrise un concept. En réalité, il faut répéter sans cesse pour être sûr que l’information est bien enregistrée et maîtrisée.
Aslan me prépare un document avant chaque leçon dans lequel il note tout le vocabulaire utile pour progresser dans la langue.

Et il fait quelque chose que je trouve très bien : Il me fait apprendre beaucoup d’adverbes.

Pourquoi apprendre beaucoup d’adverbes lorsqu’on commence une langue?

Plusieurs raisons:

– Les adverbes sont des mots très fréquents dans le discours. Il représentent presque la moitié des mots les plus fréquents en dessous de 500.
– Les adverbes sont très faciles à utiliser. Les adverbes, contrairement aux adjectifs ne se déclinent pas.
– Ils sont souvent l’information la plus importante de la phrase. Pensez aux réponses aux questions suivantes : « Comment tu vas aujourd’hui ? » « Bien » ; « Il pleut beaucoup en Bretagne? » « Souvent » ; « Tu veux aller où ? » « Là-bas » ; « Tu parles Russe ? » « un peu ».
À chaque fois un adverbe suffit à répondre à une question ouverte
– Ils permettent d’allonger des phrases facilement. Et donc de vous faire gagner du temps pour réfléchir à comment dire ce que vous voulez dire. En ajoutant des adverbes un peu partout vous allez donner une impression de confiance dans la langue. Vous allez facilement pouvoir créer des nuances dans votre discours.
– Les adverbes sont souvent courts et faciles à apprendre. Leur facilité d’apprentissage vient du fait qu’ils sont quasi équivalents dans toutes les langues, là où certains verbes, pronoms ou noms sont difficiles à saisir parce que presque intraduisibles.

Petit cas pratique : Comment facilement enrichir une phrase hyper basique en 3 étapes

 

1. Ajouter un adverbe ou deux

Prenons deux phrases de base à modifier :
Je parle turc / Tu parles turc ?

Tu parles bien turc ?

Je parle un peu turc.

Tu parles beaucoup turc.

Tu parles très rarement turc.

Je ne parle jamais turc ici.

Tu parles souvent turc ?

Je parle turc chaque jour avec toi sur internet.

2. Ajouter une expression d’opinion

On peut aussi ajouter d’autres petites expressions en début de phrase pour rajouter de la longueur :

À mon avis,
À mes yeux (ça marche bien en turc – bana göre)
Pour moi, (en turc – Benim için)
Je pense que,
Je suis d’accord avec toi

 

3. Ajouter des connecteurs

Pour allonger vos phrases vous pouvez utiliser les connecteurs suivants, particulièrement utiles :

et
mais
parce que
donc

Et on peut facilement créer des phrases longues et complexe:

Tu parles turc ?

« À mes yeux je parle seulement un petit peu turc, mais je pense que je parle bien parce que je parle vite avec toi. »

Et le tour est joué.

Bonus : Ajouter des verbes modaux

En rajoutant ensuite des verbes modaux vous allez « hacker » proprement la langue rapidement.

 

« À mes yeux je sais parler seulement un petit peu turc, mais je pense que je veux parler plus souvent parce que tu peux déjà me comprendre« 

 

Vous comprenez la logique ? L’idée est de construire la phrase bloc par bloc. Ce qui est particulièrement intéressant pour les langues à déclinaisons parce que chaque bloc est « pré-décliné »

 

 

Comment maîtriser la phonétique d'une langue dès la première journée ?
Comment apprendre efficacement du vocabulaire avec une liste de fréquence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *