Parler une langue ou donner 100$ à votre pire ennemi. Choisissez ?>

Parler une langue ou donner 100$ à votre pire ennemi. Choisissez

Vous l’avez sûrement remarqué si vous me suivez : je pense que définir un objectif réaliste et précis est important pour apprendre une langue. Ainsi que des habitudes quotidiennes.
Le problème c’est que si on n’atteint pas son objectif, la plupart du temps il ne se passe rien.
On se retrouve dans la même situation qu’avant, on n’a pas réussi et tant pis. Ne pas gagner quelque chose, ne pas acquérir quelque chose de nouveau ça n’est pas un gros problème dans notre tête.
En tout cas pas autant que perdre quelque chose.
Des études psychologiques ont montré que la plupart des gens se battent plus pour éviter de perdre de l’argent que pour en gagner. (loss aversion wikipedia)
Ça peut se comprendre : « si vous ne faites pas quelque chose il ne se passe rien » versus « si vous ne faites pas quelque chose on vous enlève de l’argent ».
Bon, vous allez me dire, quel rapport avec l’apprentissage d’une langue ?
L’idée c’est qu’il se passe quelque chose de négatif immédiatement si vous n’apprenez pas la langue. C’est à dire que vous ne suivez pas votre routine ou que vous n’atteignez pas un objectif simple.
Pour augmenter ses chances d’atteindre son objectif on peut parier de l’argent. Par exemple, je parie 100€ que j’aurais appris 1000 mots d’espagnol avant 3 mois.
Si on n’atteint pas son objectif on perd 100€.
Si on atteint son objectif, on ne perd rien du tout (mais on a atteint son objectif, ce qui a quand même une valeur importante)
Ça vous paraît fou ? Moi aussi j’ai pensé ça, mais ça marche vraiment bien.

Comment faire ça en pratique ?

Parier avec soi-même n’est pas envisageable. Déjà il y a de fortes chances que vous oubliez votre pari si vous ne prenez pas un engagement envers quelqu’un d’autre. Ensuite, quand vous serez seul face au fait accompli vous n’allez pas prendre 100€ dans votre porte-monnaie et les donner au premier passant. Même si vous étiez intègre quand vous vous êtes promis de le faire.
Ce qu’il vous faut c’est une personne extérieure fiable qui prenne votre pari en compte. Ou bien une structure, je vous explique ça tout de suite.
Mais que faire de l’argent si on atteint pas son objectif ? Le donner à l’ami qui arbitre ?
Surtout pas ! Sinon le but de votre ami sera plus ou moins consciemment de vous saboter pour que vous perdiez. Et il perdrait de toute façon sa neutralité.
Ce qu’il vous faut c’est pouvoir l’envoyer simplement à une association par exemple.
Mais pas une association à laquelle ça vous fait plaisir de donner de l’argent ! Si vous perdez votre pari, il faut que ça soit douloureux. Il faut que vous mettiez toutes les chances de votre côté pour ne pas manquer votre pari. Il faut que perdre votre argent ne vous laisse pas indifférent. Il faut que vous le donniez à un organisme que vous détestez.
Il existe un site internet pour ça. http://www.stickk.com/ vous permet de vous lancer un défi en ligne, de miser de l’argent, de prendre un ami ou quelqu’un en ligne comme arbitre et de sélectionner facilement l’association à laquelle vous envoyez l’argent à la fin. Je vous conseille vraiment de sélectionner une association que vous détestez totalement. Il faut que vous vous disiez que c’est totalement hors de question d’envoyer de l’argent à cette association.
Cette étape radicale va complètement booster vos chances d’atteindre votre objectif : Sans miser de l’argent le taux de réussite moyen d’un objectif est de 33% ; avec de l’argent il passe à 73% (sans parler des autres étapes qui ajoutent des chances)
Pour certains c’est un peu radical. Mais si vous êtes sérieux dans votre défi et que vous pensez vraiment que vous allez l’atteindre, stickk.com va vous permettre de faire ce qu’il faut pour ne pas vous donner d’excuses.
J’ai utilisé le site pour écrire un article par semaine pendant un mois. J’ai manqué la première semaine, bêtement parce que j’ai repoussé l’écriture de l’article à plus tard. Ça a envoyé 20$ à une association américaine que je préfèrerais faire exploser plutôt que de leur donner un centime. Je n’ai ensuite pas manqué un seul article 😀
Pour les langues j’ai utilisé ce système pour des défis simples, comme apprendre tant de mots ou faire tant de temps de conversation par semaine.
Je ne sais pas pour vous mais je me connais. Si il ne se passe rien je peux procrastiner indéfiniment. Et pourtant je déteste que quelqu’un d’autre m’oblige à apprendre ou à faire quelque chose.
Alors est-ce que vous êtes prêt à mettre toutes les chances de votre côté ?
Challenge Allemand en 5 jours, Jour 3
Challenge Hongrois, J+8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *